[OFFRE D’EMPLOI] La ville de Maromme recrute un(e) Coordonnateur/trice de soutien parental

La ville de Maromme (11 500 habitants, commune de la Métropole Rouen- Normandie) recherche un(e) Coordonnateur/trice de soutien parental.

CONTEXTE

 Sous la responsabilité de la directrice du pôle solidarité, le/la coordinateur/trice a pour objectif de faciliter l’accompagnement des familles confrontées à des difficultés sociales éducatives. Il/elle fait face au comportement inquiétant d’enfant ou d’adolescent, il s’agit de soutenir les parents en difficulté éducative, les informer de leurs droits et devoirs envers l’enfant, de proposer aux mineurs une prise en charge structurante, de proposer un relai aux professionnels confrontés à des mineurs pour lesquels le cadre éducatif parental semble défaillant.

PRÉSENTATION DU POSTE 

 1/ Accueil de la famille et de l’enfant en difficulté

Le/la coordonnateur/trice peut être saisi(e) par les professionnels ou par les parents eux-mêmes : après vérification des faits et des éventuels dispositifs déjà en cours auprès des professionnels (services municipaux, Police Municipale, Coordonnatrice du dispositif de réussite éducative, Éducation Nationale, Département) il/elle contacte les familles qui rencontrent des difficultés dans l’éducation de leurs enfants et leur exercice de l’autorité parentale,

Il/elle écoute la famille et lui rappelle ses droits et devoirs,

Il/elle recherche et propose des actions de soutien à la parentalité après accord de la famille,

Il/elle réalise un suivi individualisé des situations et évalue le soutien apporté à la famille et son implication,

Il/elle restitue à la Directrice de pôle les suivis réalisés.

2/ Coordination et développement des actions de soutien à la parentalité

Le/la coordonnateur/trice participe à la création du Conseil pour les droits et devoirs des familles (CDDF) et assure la présentation des situations examinées par l’instance,

Il/elle recense l’ensemble des dispositifs existants tant institutionnels qu’associatifs,

Il/elle assure la coordination des actions de soutien à la parentalité portées par les services municipaux,

Il/elle repère et mobilise les différents acteurs sur le territoire et l’agglomération,

Il/elle impulse et coordonne des actions de soutien à la parentalité en lien avec les différents partenaires,

Il/elle travaille en transversalité avec les services municipaux, les acteurs institutionnels, notamment le Département en charge de la protection de l’Enfance, l’Éducation Nationale, voire les services de Justice (PJJ) afin de vérifier qu’aucune mesure n’est en cours.

3/ Orientation vers les autres dispositifs institutionnels

Le/la coordonnateur/trice, en cas d’échec ou non de adhésion aux dispositifs de premier niveau d’aide aux familles, et afin de prévenir des comportements susceptibles de mettre en danger l’enfant ou de causer des troubles pour autrui, oriente la situation vers d’autres dispositifs :

– le rappel à l’ordre par Le Maire

– la saisine du Conseil Départemental

– la saisine du juge des enfants

Temps d’intervention auprès des parents en décalage avec les horaires fixes du service

 PROFIL RECHERCHÉ 

 Compétences techniques :

– Connaissance des dispositifs en vigueur en direction des enfants et familles tant institutionnels qu’associatifs sur le territoire et l’agglomération

– Connaissance de l’environnement de la Collectivité

– Connaissance de l’organigramme de la Collectivité et des missions des différents services

– Qualités d’analyse, de synthèse et de pertinence

– Capacité d’adaptation, organisation et méthode

– Connaissances des techniques de travail de groupe social

Compétences relationnelles :

– Sens du service public dans la qualité de l’accueil, de l’information et de l’orientation

– Savoir gérer des publics difficiles et des situations conflictuelles

– Savoir travailler en équipe, en inter-services et en partenariat

– Respect de la confidentialité des informations et du secret professionnel

 RÉMUNÉRATION ET AVANTAGES

– Rémunération statutaire + RIFSEEP selon le statut.
– Tickets restaurants.
– Participation employeur santé, prévoyance et garantie maintien de salaire (80% pris en charge par la collectivité).
– Adhésion au comité d’oeuvres sociales (CNAS).


Si vous souhaitez candidater, merci d’adresser un CV et une lettre de motivation à l’attention de Monsieur le Maire, David Lamiray, Place Jean Jaurès – BP 1095 – 76153 Maromme Cedex

Ou par mail à : astrid.duchaussoy@ville-maromme.fr

Date limite de candidature : Dimanche 16 janvier 2022.